Emeraude

Bandeau Emeraude

 

La beauté de cette variété de béryl associée à sa rareté vaut à l’émeraude de figurer au sein de la famille des  pierres précieuses aux côtés du rubis et du saphir. Utilisée en joaillerie et en bijouterie par les plus anciennes dynasties égyptiennes avec de superbes créations, les Romains puis les Européens ont voué une véritable adoration à l’émeraude. L’empereur Néron regardant les combats de gladiateurs au travers d’une émeraude taillée sur mesure pour corriger sa myopie ou le « bouddha d’émeraude » de Bangkok, qui n’est en réalité qu’un bloc de jadéite, ne sont que deux exemples soulignant l’aura entourant la pierre verte.

 

-          De l’Égypte à la Colombie

Incluse dans le classement des gemmes dressé par Pline l’Ancien, l’émeraude a également été une base du commerce des Incas. La Colombie est ainsi restée durant des siècles le plus important producteur d’émeraudes venant alimenter les marchés européens et causant le déclin des exploitations égyptiennes. Si de nos jours la réputation de pureté des gemmes de Colombie demeure identique pour les créateurs, ce quasi-monopole tend à se fissurer avec des fabrications reposant sur des émeraudes venues de pays tels que le Brésil, la Russie, la Zambie, l’Afghanistan, le Pakistan ou la Chine.

 

-          La richesse des inclusions

Si la couleur verte est due à la présence de chrome et de vanadium, une émeraude contient également des inclusions. Ces « impuretés » naturelles sont loin d’être un handicap lorsqu’elles sont limitées en prouvant l’authenticité de la pierre. Nommées « givre » et plus fréquemment « jardin », ces inclusions sont parfois même très recherchées. Celle prenant la forme d’une étoile à six branches donne à l’émeraude le nom de « trapiche », mot espagnol désignant une roue dentée utilisée pour broyer les minerais.

 

-          Une taille dédiée à l’émeraude

La nature a beau offrir de tels trésors, ils ne peuvent que rarement être mis en valeur sans le savoir-faire du joaillier. Il en est ainsi pour l’émeraude qui est d’ailleurs la seule gemme à avoir donné son nom à une taille de pierre. Faite de pans coupés carrés ou rectangulaires, cette taille est celle de la plupart des créations afin d’exploiter la propriété pléochroïque de la pierre. La multiplication des angles a pour effet d’accentuer cette spécificité à offrir une multitude de reflets. Si l’émeraude peut s’habiller de diverses variantes de vert, c’est celle tirant vers le bleu qui est la plus prisée.

 

Dans le but de mettre en valeur les inclusions et de varier les apparences, d’autres tailles plus arrondies sont fréquemment utilisées en joaillerie. Ces formes douces sont idéales pour des bijoux n’étant pas confrontés aux risques de chocs, soit des pendentifs ou des boucles d’oreilles. Dans tous les cas, il est recommandé de ne pas exposer une émeraude aux ultrasons, les traitements effectués sur la pierre pouvant dès lors devenir inefficaces.

 

-          Notre approche personnalisée de l’émeraude

Chaque émeraude étant unique, le travail de joaillerie la mettant en valeur demande une véritable passion. C’est ce sentiment qui prévaut chez Pimento depuis quatre générations avec une équipe aussi professionnelle que passionnée. Bien que principalement joaillier, nous sommes également artisan-fabricant pour offrir un visage sans cesse renouvelé de la bijouterie.

Toujours à la recherche d’innovations respectant les traditions du métier, nos créateurs intègrent cette note particulière faisant de nos fabrications des pièces uniques, qu’il s’agisse de collection ou de sur mesure.